Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 12 février 2012

Vendetta

Deux familles corses sont déchirées par la vendetta depuis trois cents ans. Pour venger la mort de leur père qu'ils ont retrouvé avec une balle dans le dos, les deux fils décident de flinguer un de leurs ennemis héréditaires.
Sachant que celui-ci revient de Bastia tous les soirs vers 18 h sur son vélo, ils s'embusquent derrière un arbre avec leurs fusils chargés et attendent patiemment l'arrivée de leur victime.
Mais à 19 h, toujours rien, et pour comble de malchance, la nuit tombe. Alors un des gars regarde sa montre et dit à l'autre :
- Pourvu qu'il lui soit rien arrivé...

Les commentaires sont fermés.