Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 20 mai 2016

A confesse

Un type complètement saoul entre dans une église et s'introduit dans le confessionnal.
Le curé, qui a vu arriver le pauvre homme, prend place de l'autre côté de la grille.
- Puis-je vous aider, mon fils ?
- C'est pas de refus ! Y a du papier de votre côté ?

vendredi, 14 août 2015

Au placard

Profitant de l'absence de son mari en voyage d'affaires, une femme a fait venir son amant chez elle. Et voilà que vers minuit, une clé tourne dans la serrure.
- Ciel, mon mari ! s'écrie-t-elle. Il ne devait rentrer que demain soir...
- Où est la porte de service ? demande l'amant en se rhabillant précipitamment.
-Il n'y en a pas, répond la femme, affolée. Viens vite dans la chambre du gosse, je vais te cacher dans le placard à jouets...
Sitôt dit, sitôt fait. Il était temps, car quelques secondes plus tard, le mari rejoint son épouse, qui lui dit combien elle est heureuse qu'il ait pu rentrer plus tôt que prévu.
Les lumières s'éteignent, la maison retombe dans le silence. C'est alors que le petit garçon se lève, va vers son placard à jouets, et frappe à la porte en disant :
- Je voudrais mon nounours.
Pas de réponse.
- Je sais qu'il y a quelqu'un. Donne-moi mon nounours.
- Je ne peux pas ouvrir de l'intérieur, murmure une voix étouffée.
- Moi, je ne peux pas dormir sans mon nounours ! Alors donne-moi dix euros.
- Ça va pas ? Petit salaud !
- Bon, je vais chercher papa. Il ouvrira le placard et il me donnera mon nounours...
- Ne fais pas ça, petit salaud ! Attends...
Et un billet de dix euros glisse sous la porte.
Une demi-heure plus tard, le gosse se relève.
- Je ne dors toujours pas...
- Je m'en fous.
- Très bien. Je vais chercher papa, et il va me donner mon nounours.
- Fais pas ça, petit salaud !
- Alors, je veux vingt euros.
- Tiens, les voilà ! grommelle l'autre en glissant le billet sous la porte, mais c'est fini, je n'ai plus rien sur moi.
Le gamin se recouche et s'endort.
Le lendemain il part à l'école, le mari au bureau, et la femme libère l'amant. Mais voilà qu'en classe, l'après-midi, le petit garçon a un cours de morale. Sujet : le chantage. Il en sort livide, en se disant qu'il a fait quelque chose d'épouvantable, et va droit à l'église pour se confesser. Agenouillé dans le confessionnal, il  commence ainsi :
- Figurez-vous, mon père, que je ne peux pas dormir sans mon nounours...
Le curé l'interrompt :
- Encore toi, petit salaud !

mercredi, 12 août 2015

C'est louche

Le curé du village reçoit à dîner l'évêque du diocèse. La bonne prépare un repas simple mais bon et tout se déroule pour le mieux. Seulement, après le départ de l'évêque, le curé et la bonne constatent que la louche en argent a disparu... Ils sont très embêtés car seul l'évêque a pu emporter l'objet.

Finalement le curé se décide à lui écrire :

"Monseigneur,
Veuillez m'excuser si vous me trouvez impertinent, mais depuis que vous êtes venu dîner, ma louche en argent a disparu. Je ne dis pas que vous l'avez chipée, mais si par hasard elle est en votre possession, vous seriez bien gentil de me la rendre."

Quelques jours plus tard, le curé reçoit la réponse suivante :

"Cher curé,
Je ne dis pas que vous couchez avec votre bonne, mais si vous dormiez dans votre lit, vous y auriez retrouvé la louche."

jeudi, 30 avril 2015

L'art et la matière

Toto est installé en plein milieu du trottoir, juste à côté d'un grand tas de merde, et s'amuse comme un fou à en faire de petites sculptures. La concierge s'approche et lui dit :
- Mais c'est sale, ce que tu fais, Toto ! Pourquoi tu fais ça ?
- Ben quoi, je suis un artiste. Je fais du modelage.
- Ah bon ? Et qu'est-ce que tu modèles ?
- Ben une concierge.
- Oh ! s'étrangle la pipelette. Oh ! le petit mal élevé !
Et elle va se plaindre à l'agent de police qui règle la circulation au coin de la rue. Pendant ce temps, c'est le curé qui tombe en arrêt devant cet étrange spectacle :
- Mais enfin, Toto, qu'est-ce que tu fabriques ?
- Je fais du modelage. Je suis un artiste.
- Du modelage ? Mais pourquoi ne prends-tu pas de la terre glaise ? Et d'abord, qu'est-ce que tu modèles ?
- Un curé. Ça se voit bien, non ?
Horrifié, le curé va à son tour raconter l'histoire au policier de service. Alors celui-ci s'amène en faisant des moulinets avec son bâton blanc et dit à Toto :
- D'accord, je sais, tu es un artiste et tu fais du modelage. Et là, tu modèles quoi ? Un flic ?
- Oh non, monsieur l'agent. J'aurai jamais assez de merde.

mardi, 14 avril 2015

Nuance

Un curé et un rabbin déjeunent ensemble. Au milieu du repas, le curé ajoute de l'eau dans son vin. Le rabbin s'indigne :
- Un vin pareil ! Le baptiser, c'est un sacrilège.
Le curé regarde l'autre en coin et lui glisse :
- Je ne le baptise pas, je le coupe.

vendredi, 13 avril 2012

Vive la mariée

Après quelques années de vie commune, un jeune homme décide de se marier avec sa petite amie. Comme il n’est pas du tout au courant des traditions, à la fin de la messe nuptiale il s’approche du curé et lui demande :
- Excusez-moi, mon père, je sais qu’il est d'usage que les jeunes mariés fassent une offrande au prêtre qui a célébré leur mariage, mais je ne sais pas ce que les gens donnent en général.
Le prêtre lui répond dans le creux de l’oreille :
- En général, c’est en fonction de la beauté de la mariée. Plus elle est belle, plus la somme est élevée.
A ces mots, le jeune marié se tourne vers sa femme. Il hésite quelques instants, plonge la main dans sa poche et tend une pièce d’un euro au curé.
Le prêtre, un peu embarrassé, lui dit :
- Ne bougez pas, je vais vous rendre la monnaie.

dimanche, 08 avril 2012

Sermon

Un prêtre fait son sermon sur les ravages de l'alcool.
- Je vous le dis, mes frères, qu'y a-t-il de pire que la boisson ?
Une voix traînante s'élève du fond de l'église :
- La soif !

vendredi, 09 mars 2012

Strip-tease

Toto va se confesser :
- Mon père m'avait défendu d'aller dans les boîtes de strip-tease, mais j'y suis allé quand même en douce.
- C'est très laid, dit le curé. Et naturellement, tu as vu ce que tu ne devais pas voir ?
- Ben oui : mon père au premier rang.

dimanche, 26 février 2012

Exemplaire

Un homme se confesse :
- Mon père, je suis vraiment un bon exemple. Je ne bois pas. Je ne sors pas. Je ne fais l'amour à aucune femme et d'ailleurs je n'en regarde jamais une seule. Je me couche tous les soirs à huit heures, et tous les dimanches je vais à la messe.
- Oui, mon fils, mais tout cela va changer dès que vous serez sorti, lui dit l'aumônier de la prison.

08:00 Écrit par Kyral dans Courtes, Curés, Religion | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

mercredi, 22 février 2012

Perturbateur

Un curé est en train de distribuer la communion. Une brave femme se présente avec son bébé dans les bras. Au moment où le curé tend l'hostie à sa paroissienne, le bébé avance la main pour l'attraper. Le curé se recule. Il essaie de recommencer, mais à chaque fois le marmot tend la main.
A la fin, le curé, excédé, lui lance :
- Touche pas, c'est caca !

samedi, 07 janvier 2012

Confidences en soutane

C'est deux prêtres qui discutent :
- Dis donc, je trouve que t'as grossi.
- Moi, grossi ? Tu rigoles, je rentre encore dans du 12 ans.

jeudi, 17 novembre 2011

Confessions

C'est le curé qui confesse son sacristain :
- Dis-moi, qui vole mes tomates dans mon jardin ?
- Comment, mon père ? Je ne vous entend pas bien de ce côté.
Le curé répète plus fort :
- Qui vole mes tomates dans mon jardin ?
- Je vous assure, on n'entend pas bien de ce côté-ci !
- Alors change de place avec moi.
Ils échangent leurs places et le sacristain demande au curé :
- Dites-moi, mon père, qui saute ma femme quand je ne suis pas là ?
- Ah oui, c'est vrai qu'on n'entend pas bien de ce côté.

mercredi, 05 octobre 2011

Scène de ménage

Trois semaines après le jour de ses noces, une femme téléphone au prêtre qui l'a mariée :
- Mon père, gémit-elle, Bernard et moi nous avons eu une scène de ménage épouvantable !
- Calmez-vous, mon enfant, lui répond le curé. Ce n'est pas aussi grave que vous le pensez. Chaque mariage doit avoir sa première dispute.
- Je sais, je sais ! Mais maintenant qu'est-ce que je fais du corps ?

samedi, 27 août 2011

Y a pas d'âge

Une petite vieille assiste à la messe, quand tout à coup le curé dit :
- Que tous ceux qui ont commis le péché d'adultère s'avancent.
La petite vieille, un tantinet dure d'oreille, demande à son voisin :
- Qu'est-ce que vient de dire monsieur le curé ?
Le voisin facétieux répond :
- II a dit que tous ceux qui désirent une pastille à la menthe s'avancent.
La petite vieille, chancelante et s'appuyant sur sa canne, se lève alors avec peine. Le curé lui lance un regard offusqué.
- Vous, madame ? A votre âge ! vous n'avez pas honte ?
- Mais non ! C'est pas parce que j'ai plus mes dents que je suis pas capable d'en sucer une de temps en temps.

samedi, 09 juillet 2011

A ce comte-là...

La comtesse vient de se confesser. Elle rentre au château et dit au comte qui est en train de lire son journal :
- J'ai dit à monsieur le curé que pendant tout ce carême, pas un morceau de viande ne m'avait traversé le corps.
Le comte enlève ses lunettes et la regarde :
- Quand vous parlez de moi, ma chère, même à un prêtre, j'aimerais bien que vous employiez d'autres expressions.

jeudi, 07 avril 2011

La bonne combine

Un curé explique à un ami rabbin :
- J'ai trouvé un moyen génial pour manger gratuit.
- Excellent ! C'est quoi ton secret ?
- Tu vas au restaurant, très tard, tu commandes une entrée, un plat, du fromage, un dessert, une bonne bouteille de vin, ensuite tu prends tout ton temps en buvant un café, puis un armagnac... et tu attends la fermeture. Lorsque les serveurs ont terminé de ranger et nettoyer et viennent te voir pour encaisser, tu leur dis simplement : "Mais, j'ai déjà réglé à un de vos collègues qui est déjà parti !".
- Formidable ! s'écrie le rabbin. Et si on essayait demain ?
- D'accord.
Le lendemain, les deux amis se rendent dans un très bon restaurant et tout se passe comme prévu.
Les serveurs nettoient les lieux, les tables sont rangées, et arrive la fermeture de l'établissement.
Un garçon arrive vers eux et leur demande s'il peut encaisser.
- Je suis confus, répond le curé, mais on a déjà réglé à un de vos collègues qui est parti.
Et le rabbin ajoute :
- D'ailleurs, on attend toujours notre monnaie.

dimanche, 20 février 2011

Remerciements

C'est un curé qui va chez le coiffeur. Au moment de payer, le coiffeur lui dit :
- Pour un homme de Dieu, chez moi c'est gratuit.
Le lendemain, le curé revient avec un crucifix pour le remercier.
Un autre jour, c'est un pasteur qui vient se faire couper les cheveux. Il s'apprête à payer, mais le coiffeur lui dit :
- Pour un homme de Dieu, chez moi c'est gratuit.
Le lendemain, le pasteur revient avec une bible pour le remercier.
Quelques jours après, arrive un rabbin, et bien sûr, au moment de payer, le coiffeur lui dit :
- Pour un homme de Dieu, chez moi c'est gratuit.
Et le lendemain, le rabbin revient avec un autre rabbin.