Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 12 avril 2016

Bonne nouvelle

Deux marseillais se croisent sur la Canebière.
- Eh con ! Tu connais pas la nouvelle ? Je vais marier ma fille.
- Oh là ! putain !
- Non, pas celle-là. L'autre.

mercredi, 08 avril 2015

Quelle ferveur !

Marius et Olive sont venus prier la Bonne Mère.
- Bonne Mère, dit Olive qui est très pauvre, fais quelque chose pour moi, j'ai absolument besoin de 1500 euros avant la fin de la semaine.
Quant à Marius, qui est très riche, il prie d'une autre manière :
-Bonne Mère, fais monter les valeurs boursières, que les taux d'intérêt de changes internationaux des banques centrales puissent monter sans cesse, que le dollar s'enflamme sur les places boursières mondiales, que l'or s'envole afin que je puisse vite trouver les 40 briques dont j'ai besoin.
Mais, comme Olive recommence sa prière, Marius exaspéré s'approche et lui tend une liasse de billets.
- Tiens, les voilà tes 1500 balles. Maintenant, ferme ta gueule et laisse-la se concentrer sur moi !

lundi, 16 février 2015

Partie de pêche

Marius et Olive sont partis à la pêche ensemble, mais Olive est tellement empoté qu'il vient de laisser retomber à la mer un énorme poisson que Marius venait juste de ferrer. Alors Marius pousse un énorme soupir, repose sa canne à pêche et dit à Olive :
- Tu connais la métempsycose ?
- Non, dit Olive bêtement.
- Eh ben, la métempsycose, c'est quand tu es mort et que ton âme revit dans d'autres choses. Par exemple, on t'enterre au cimetière et...
- Holà, dit Olive. Je ne veux pas qu'on m'enterre, moi !
- Mais c'est un exemple, imbécile ! Tu es enterré dans ta tombe et ton âme passe dans une petite fleur qui pousse au-dessus. Et puis une vache mange la fleur et ton âme est transportée dans la vache. Tu me suis ?
- Bien sûr, je te suis.
- Et puis la vache rumine et pendant ce temps, ton âme est toujours dans la vache. Et puis la vache digère et elle fait une grosse bouse. A ce moment-là, ton âme est passée dans la bouse. Alors moi, je me pointe, je vois cette merde, et qu'est-ce que je dis ?
- Ben je ne sais pas, moi ! dit Olive ahuri.
- Ben je dis : "Vé, ce bon vieil Olive ! Il a pas changé !"

mercredi, 21 janvier 2015

Ingrat

Marius a invité Olive à venir passer quelques jours dans son cabanon. Cependant, au fur et à mesure que le week-end passe, un malaise s’installe entre les deux amis.
Au bout de trois jours, Marius est complètement crispé et il s'arrange pour éviter Olive. Alors Olive le prend par le bras et lui dit :
- Écoute, tu m'as invité, mais si ça ne te plaît plus, si vraiment je dérange, il vaut mieux le dire au lieu de me faire une tronche pareille !
- C'est pas que tu déranges, réplique Marius. Tu es seulement un peu inconscient. Samedi, tu t'es tapé ma femme. Bon, je ne lui cavale plus après depuis longtemps, alors je t'ai laissé faire. Dimanche, tu t'es tapé ma fille de 17 ans et elle était vierge. J'ai fermé ma gueule, parce que tu es un ami. Lundi matin, tu t'es fait la bonne. Lundi soir, tu t'es envoyé mon fils de 19 ans. Alors, résumons-nous : ma femme, ma fille, ma bonne, mon fils... Et moi, un ami de vingt ans... rien ?

mardi, 08 mai 2012

Bavarde

À Marseille, un type à bout de nerfs frappe à grands coups sur la porte vitrée d'une cabine téléphonique où une dame âgée s'éternise. Un passant s'arrête, indigné, et dit au bonhomme :
- Vous n'avez pas honte ? Calmez-vous donc et laissez téléphoner en paix cette vieille dame.
- Vieille ? Tu parles ! Quand elle est entrée, elle était encore jeune.

mercredi, 12 octobre 2011

Déontologie

Deux jeunes jouent au foot au parc Borély, à Marseille, quand l'un d'eux est attaqué par un pitbull. L'autre a le réflexe d'arracher une planche de la clôture proche et de l'abattre sur le chien, lui brisant la nuque.
Un journaliste qui passait par-là se précipite pour interviewer le garçon. Il commence par noter :
"Un jeune supporter de l'OM sauve son ami d'une mort sanglante."
Le garçon remarque alors :
- Mais je suis pas supporter de l'OM.
- Tu es pour quelle équipe alors ? demande le reporter interloqué.
- Je suis pour le PSG !
Le reporter barre la ligne déjà écrite et recommence son article :
"Un jeune voyou assassine froidement le compagnon à quatre pattes d'une honnête famille marseillaise."

vendredi, 19 août 2011

Poésie sur la Canebière

Deux Marseillais se rencontrent :
- Oh Toine, tu sais, hier soir je me suis fait une gonzesse, con, elle avait le clitoris comme un cornichon !
- Ah oui ? Aussi gros ?
- Mais non, couillon, aussi aigre !

mercredi, 09 février 2011

Fast food

Deux Marseillais discutent :
- Hé con, tu connais pas la nouvelle ? Je vais monter une chaîne de restauration rapide.
- Ah bon ? Et comment tu vas l'appeler ?
- Mes Couilles Mickey.
- T'es pas un peu fada ? On a jamais vu un restaurant avec un nom pareil !
- Ah non ? Et Ma Queue Donald ?