Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 07 novembre 2015

Oh la vache !

Dans un petit village, une fillette arrive en retard à l'école.
- Tu as vu l'heure ? lui dit la maîtresse. J'espère que tu as une bonne excuse.
- Ben j'ai dû mener la vache au taureau.
- Comment ? Ce n'est pas ton père qui s'en charge, d'habitude ?
- Si, mais la vache préfère le taureau.

lundi, 05 octobre 2015

Histoire cochonne

Une vieille paysanne dit à son mari :
- Demain ça fera 40 ans, jour pour jour, qu'on est mariés... Et si on tuait le cochon ?
- Ben pourquoi ? Il y est pour rien.

mardi, 28 avril 2015

Meuh !

Un paysan hindou va voir le yogi :
- Je n'en peux plus. Nous vivons à neuf dans une petite cabane branlante. Les enfants hurlent. On a faim. On est tous couverts de plaies. On n'a pour toute nourriture que le lait de la vache. Qu'est-ce que je dois faire ? 
- Prends la vache, dit le yogi, et fais-la entrer dans la cabane. 
- Mais enfin, c'est de la folie ! On est déjà les uns sur les autres là-dedans... 
- Fais ce que je te dis.
Quinze jours après, le paysan revient et il dit :
- Maintenant, c'est l'enfer. Les enfants sont malades. La cabane est pleine de bouse. La vache nous réveille plusieurs fois dans la nuit. Je ne sais plus quoi faire.
Et le yogi dit :
- Fais sortir la vache.

mardi, 05 août 2014

La pure vérité

Un groupe de politiciens se rend à un congrès dans un car portant le logo du parti.
Soudain, le car quitte la route et s'écrase contre un arbre dans le pré du père Grégoire. Alarmé par le fracas, le vieux paysan se rend sur les lieux de l'accident. Tout en soupirant, il creuse un grand trou et y enterre les politiciens.
Quelques jours après, un motard de la gendarmerie passe sur la route. Il aperçoit l'autobus accidenté et demande à l'agriculteur : 
- Mais où sont passés les politiciens ?
- Ben ma foi, je les ai tous enterrés.
- Mais vous êtes sûr qu'ils étaient tous morts ?
Le père Grégoire hausse les épaules.
- Oh, y en a bien qui disaient que non, mais vous savez comme ils mentent, les politiciens.

dimanche, 13 mai 2012

Remède de cheval

Le vétérinaire dit au paysan :
- Bon, votre cheval est bien malade. Je lui ai injecté un remède, mais si dans trois jours il n'est pas relevé, il faudra l'abattre.
Le cochon, qui a l'oreille fine et a tout entendu, s'avance vers le cheval et lui dit :
- Cheval, lève-toi !
- Je peux pas, je suis trop fatigué.
Le jour suivant :
-Cheval, lève-toi !
Je peux pas, je suis trop fatigué.
Le troisième jour :
- Cheval, lève-toi vite, sinon ils vont t'abattre !
Dans un dernier effort, le cheval se lève. Peu après, le paysan arrive avec le vétérinaire.
- Ah ben vrai ! Vous voyez ça, docteur ? Le cheval est debout ! Pour fêter ça, on va tuer le cochon.

mardi, 10 avril 2012

Bande de cochons

Le nouveau facteur du village arrive à la ferme :
- J'ai une lettre recommandée pour monsieur Durand.
- C'est mon mari. Il est dans la porcherie. Vous le reconnaîtrez facilement, c'est le seul qui a un béret.

mardi, 27 mars 2012

C'est rassurant

A la campagne, le voisin demande à la fermière :
- Et votre mari, comment va-t-il ?
- Oh, il va de pis en pis.
- Ah bon ? Il est gravement malade ?
- Non, il est en train de traire les vaches.

samedi, 25 février 2012

Bon voisinage

Le père Mathieu envoie un de ses fils chez le père Antoine, à la ferme voisine, pour emprunter une tondeuse. Mais à peine le môme a-t-il ouvert la bouche en arrivant chez le père Antoine que celui-ci éclate :
- Ouais, je sais ce que tu viens chercher ! C'est ma tondeuse. Ben tu pourras y dire à ton vieux que je me la garde pour moi. Parce que moi, quand j'y demande un service, y m'envoie paître. Et pis tu pourras y dire aussi que mes fesses, c'est pas un garage !
- Que... vos fesses... c'est pas un garage ? répète le gamin, interloqué.
- Parfaitement. Comme ça, y pourra pas gueuler que ma tondeuse, j'ai qu'à me la foutre au cul.

jeudi, 23 février 2012

Petit cochon

Un petit cochon trottine entre les bâtiments d'une ferme, mais il a deux jambettes de bois à la place des pattes de derrière. Un visiteur s’approche du fermier et lui confie, admiratif :
- Dites donc, c’est merveilleux de soigner les animaux blessés avec tant d’attention. Vous devez drôlement l’aimer, votre petit cochon.
- Pour sûr qu’on l’aime. C'est pour ça qu’on le mange par petits morceaux.

jeudi, 09 février 2012

Chat lui apprendra

Un antiquaire parisien fait la tournée des brocanteurs de province, dans l’espoir de trouver quelques pièces rares. Il lui arrive même de faire halte dans de petites fermes où, sous prétexte d’acheter un œuf, il regarde le mobilier du coin de l’œil.
Un jour, il tombe en arrêt, chez un paysan, devant un objet rarissime : un vieux bol du Moyen Age qui semble ne servir qu’à donner du lait au chat. Il retient son souffle et dit au fermier :
- Il est mignon, votre petit chat. Je voudrais l’acheter pour l’offrir à mon petit garçon. Vous seriez d’accord ?
- Pour sûr, répond le fermier.
Alors l’antiquaire paie le chat et ajoute :
- Je vais prendre son vieux bol avec, puisqu’il a l’habitude de boire dedans.
- Ah non ! grogne le paysan. Le bol, vous le laissez. Il m’a déjà fait vendre douze chats depuis le mois dernier.

mercredi, 25 janvier 2012

Remède de cheval

Un fermier demande à son voisin :
- Dis donc, qu'est-ce que t'avais donné à ton cheval quand il était tombé malade le mois dernier ?
- De la térébenthine.
Une semaine plus tard :
- J'ai fait comme toi, j'y ai donné de la térébenthine à mon cheval, mais v'là-t'y pas qu'il est tombé raide mort !
- Ben le mien aussi.

vendredi, 30 décembre 2011

Souvenirs, souvenirs

Un journaliste de France 3, pour son reportage sur les élevages en Savoie, interviewe un berger :
- Quel est le meilleur souvenir dans votre carrière de berger ?
Le paysan, après avoir réfléchi quelques instants :
- Crénom, je me souviens qu'une fois, une de mes chèvres s'est perdue dans la montagne. Avec tous les hommes du village, on l'a cherchée pendant quatre jours. Et quand on l'a retrouvée, la bougresse, pour fêter ça on l'a tous enculée !
- Euh, oui... mais je ne peux pas passer ça à l'antenne... Et quel est votre deuxième meilleur souvenir ?
- Ah ben, une fois, une vache du Léon s'est perdue dans la montagne. On l'a retrouvée qu'au bout de huit jours. Et pour fêter ça, on l'a tous enculée !
Le journaliste, un peu embarrassé :
- Décidément... Non, je ne peux pas passer ça... Et sinon, quel est votre plus mauvais souvenir ?
Le berger fait la grimace.
- Une fois, je me suis perdu dans la montagne...

dimanche, 11 décembre 2011

Far West, ton univers impitoyable

Pendant la conquête de l'Ouest, un couple d'immigrants s'installe sur un terrain du Colorado. Comme la région n'est pas très sûre, l'homme décide d'installer une grosse cloche devant la maison. Puis il dit à sa femme :
- Si quelque chose de grave arrive alors que je suis dans les champs en train de labourer, sonne la cloche très fort, et j'accourrai aussitôt.
Le jour suivant, alors qu'il est en train de labourer, il entend la cloche et rentre en courant. Sa femme lui dit :
- Je t'ai appelé parce que les enfants étaient vraiment insupportables. Ils n'arrêtent pas de se chamailler !
- Quoi ! Tu m'as fais courir plus de deux bornes juste pour ça ! Mais t'es folle !
Quelques jours plus tard, rebelote. La cloche sonne, le fermier accourt aussitôt, tout essoufflé. Il voit sa femme en train de pleurer devant sa tarte aux mûres toute brûlée.
- Bon sang ! Tu veux ma peau ou quoi ? dit-il en colère. J'ai dit : des choses graves. Je te préviens, si tu m'appelles encore pour des conneries, ça ira mal !
Le jour suivant, la cloche sonne à nouveau. Cette fois encore, il rentre à la ferme en quatrième vitesse. Lorsqu'il arrive, sa femme est morte, plantée sur le porche et transpercée par une lance. La ferme est en feu, les animaux ont tous été tués à coups de flèches, et de la mule il ne reste que les os. Contemplant le carnage, le fermier dit :
- Eh ben voilà ! Là, d'accord.

vendredi, 11 novembre 2011

Nuit de noces

C'est la Fernande qui va se marier.
La Raymonde, sa mère, lui fait la leçon sur la nuit de noces : 
- Y va te mettre son... truc, là, son... engin...
- Son quoi ?
- Ben son truc qui lui sert à faire pipi, tu sais bien !
- Ah oui... et alors ?
- Alors, au début ça fait mal, mais après on rigole ben, tu verras.
Arrive la nuit de noces. Le gars Georges et la Fernande se retrouvent au lit, mais le gars Georges, il a pas l'air de prendre les choses en main...
- Hé, le gars Georges ! Qu'est-ce que t'attends pour me faire mal avec ton truc qui te sert à faire pipi ?
Alors le gars Georges se lève, saisit son pot de chambre et lui en colle un grand coup sur la tête.

mercredi, 21 septembre 2011

Sur le chemin de la route

Un journaliste interroge un paysan corse :
- Dites-moi, comment faites-vous pour tracer les routes ici ?
- Ben on lâche un âne, on regarde par où il passe dans la montagne et c'est là qu'on fait passer la route.
- Et si vous n'avez pas d'âne?
- Ah... ben là, bien sûr, on prend un ingénieur.

mardi, 20 septembre 2011

Hospitalité

Paul, un jeune garçon de ferme, renverse accidentellement son camion de maïs sur la route. Un fermier voisin arrive sur les lieux et lui dit :
-  Ecoute, laisse tomber tout ça pour le moment. Viens à la maison, dîne avec nous, et après je t'aiderai à relever ton camion.
- Oh! merci, c'est très gentil à vous, mais je ne crois pas que papa serait d'accord.
- Allons, ne fais pas de manières.
- Bon, d'accord... Mais ça ne va pas plaire à papa.
Après avoir dîné, Paul remercie son hôte :
- Ah ! je me sens bien mieux, mais papa va vraiment être fâché.
- Ne dis donc pas de bêtises. Et d'abord, il est où, ton père ?
- Sous le camion.

dimanche, 11 septembre 2011

Tout simplement

C'est une brave paysanne qui élève des chèvres et un bouc. Un hiver, le bouc tombe malade. Elle fait venir le vétérinaire, qui ne cache pas son inquiétude. Après avoir fait une piqûre au bouc, il donne des médicaments et dit :
- Surtout, si vous voulez qu'il guérisse, faites attention à ce qu'il ne prenne pas froid. Gardez-le bien au chaud, je repasserai dans une semaine.
Une semaine plus tard, le vétérinaire revient et voit le bouc qui gambade.
- Eh bien, il est guéri, dit-il à la paysanne. Mais comment avez-vous fait avec ce froid ?
- Oh, ben j'ai réfléchi et je me suis dit que le seul endroit chaud, c'était mon lit. Alors je l'ai mis là.
- Pas possible ? Et l'odeur ?  demande le vétérinaire interloqué.
- Oh, il a bien fallu qu'il s'habitue.

jeudi, 25 août 2011

L'amour vache

C'est le Marcel qui entre dans la chambre suivi d'une chèvre. La Germaine lève le nez de son magazine.
- Tiens, regarde donc, dit le Marcel, c'est la vache que je me tape quand t'as la migraine.
La Germaine soupire.
- Si t'étais pas idiot à ce point, tu verrais ben que c'est une chèvre.
- Si t'étais pas idiote à ce point, tu comprendrais que je parlais à la chèvre.