Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 24 mai 2016

Oh lavage !

Deux prostituées discutent :
- Avec quoi tu te laves, toi, entre chaque client ?
- Au savon de Marseille. C'est ce qu'il y a de mieux. Et toi ?
- Au gros sel.
- Oh là là ! Mais ça doit faire mal ?
- Oui, un peu, mais ça fait boire le client.

vendredi, 28 août 2015

Une affaire

Un capitaine passe rue Saint-Denis, croise une prostituée et lui demande :
- Excusez-moi, mademoiselle, mais pour 500 euros, acceptez-vous ma compagnie ?
- Bien sûr, mon mignon, un beau gars bien poli comme toi !
Alors le capitaine se retourne et braille :
- Compagnie, en avant, marche !

lundi, 16 mars 2015

Circuit court

Un curé fait la quête pour le salut des prostituées, mais un des paroissiens refuse obstinément de verser son obole :
- Vous inquiétez pas, monsieur le curé. Moi, je leur donne toujours de la main à la main.

jeudi, 22 janvier 2015

Chassez le naturel...

Un gars qui vient juste de se marier rencontre un de ses amis. Celui-ci vient aux nouvelles :
- Alors, cette nuit de noces ?
- M'en parle pas. Une catastrophe !
- C'était loupé ?
- Non, c'était formidable ! Tellement formidable qu'emporté par la force de l'habitude, le lendemain matin en partant, j'ai laissé un billet de cinquante euros sur l'oreiller.
-Aïe ! Et tu crois qu'elle va t'en vouloir ?
- C'est pas ça. Figure-toi qu'elle était à moitié endormie et qu'elle m'a rendu vingt euros.

lundi, 12 janvier 2015

C'est gonflé

Une prostituée dévisage le client qui vient de monter avec elle dans sa chambre. Tout à coup, elle s'écrie : 
- Ça alors ! Je t'avais pas reconnu dans l'escalier ! Mais t'es le ministre des Finances... Attends un peu ! Je vais te faire un 82... 
- Un 82 ? dit l'autre, un peu gêné. Qu'est-ce que c'est ? 
- Un 69, plus la TVA.

samedi, 20 septembre 2014

Le sens des affaires

Dans le bois de Boulogne, un automobiliste s'arrête à la hauteur d'une prostituée :
- On va chez moi, si ça te va. Ok ?
- Ok, mais je prends 500 euros, dit la fille.
- Pas de problème. Va les chercher, je t'attends là.

jeudi, 15 août 2013

Sans effets

Un petit vieux va au bordel. 
La patronne le conduit vers une fille appétissante et prête à tout. Ils montent.
Sûre d'elle, la fille lui dit :
Déshabille-toi et passons aux choses sérieuses. Je vais te rappeler le bon vieux temps.
Le papy se déshabille en vitesse, mais la fille lui prend toutes ses fringues et les jette par la fenêtre.
- Qu'est-ce que tu fais ? T'es folle !
- T'en fais pas, pépé ! Je vais te faire l'amour toute la nuit, et demain matin tu auras perdu tant de kilos que tes vêtements seront trop grands pour toi.
La fille se déshabille à son tour. Alors le petit vieux s'empare de ses affaires et les balance par la fenêtre.
- Hé ! Ça va pas ? Qu'est-ce que tu fais ?
- T'inquiète pas. Le temps que je bande, la mode aura changé.

mardi, 14 mai 2013

Ce sera mou des deux mains

C'est un papy de 80 ans qui fait venir une call-girl. Arrivée chez son client, la prostituée le considère d'un air perplexe. 
- À votre âge, ça doit être fini ! 
- Hein ?
- À votre âge, ça doit être fini ! 
- Hein ?
Alors elle crie : 
- À VOTRE ÂGE, ÇA DOIT ÊTRE FINI ! 
- Ah bon ? Combien je vous dois ?

jeudi, 02 février 2012

Bonne affaire

Un automobiliste belge s’arrête sur une aire de repos à côté d’un camping car et frappe à la porte. Une prostituée lui ouvre.
- Bonjour madame, qu'est-ce que je peux avoir pour 10 euros ?
- Eh ben mon petit gars, pour 10 euros tu vas te branler.
Et elle referme la porte.
Dix minutes plus tard, quelqu’un frappe de nouveau. Elle ouvre et se retrouve nez à nez avec le même Belge.
- Qu’est-ce que tu veux encore, toi ? dit-elle en soupirant.
- Ben je viens vous payer.

mardi, 11 octobre 2011

C'est pas juste !

C'est quatres Belges en virée à Paris qui s'arrêtent en voiture, dans le bois de Boulogne, à hauteur d'une prostituée :
- C'est combien ? demande le conducteur.
- 70 devant, 120 derrière, répond la fille.
Deux voix de protestation indignées s'élèvent à l'arrière de la voiture :
- Et pourquoi c'est plus cher pour nous, une fois ?

dimanche, 25 septembre 2011

Une bonne affaire

C'est un gars qui passe dans une rue à putes. Il en aborde une :
- C'est combien la turlute ?
- C'est 30 euros.
- Oh mince, j'en ai que 10. Bon, je te les donne et je te file mon portable. Ça te va ?
La fille réfléchit et dit :
- Bon, OK.
Le gars monte avec elle et fait sa petite affaire, puis lui donne 10 euros et s'apprête à partir.
- Hé ! Et ton portable ? s'exclame la fille.
- Ah oui... 06 45 11 11 11.

mercredi, 14 septembre 2011

En avant la musique !

Un homme entre dans une maison close. Il s'adresse à la tenancière, une dame plus toute jeune et déjà quelque peu défraîchie :
- Je voudrais une fille, c'est urgent. Vous savez, je suis musicien et j'ai là dans mon caleçon une trompette qui ne demande qu'à s'exprimer.
- Oui, je vois, dit la dame. Mais pour l'instant, aucune fille n'est libre, il va falloir attendre un peu.
- Ah non, ce n'est pas possible. Ma trompette est sur le point d'exploser, de donner le meilleur d'elle-même, un somptueux concert... c'est urgent !
- Alors il va falloir monter avec moi. C'est tout ce que je peux vous proposer.
Le type est d'accord. Il monte avec la patronne.
Une fois leur affaire terminée, la tenancière donne son avis :
- Dites donc, votre concert de trompette, là, c'était pas si terrible.
Le gars hausse les épaules.
- Que voulez-vous, c'est la première fois que je joue dans une salle aussi grande.

dimanche, 03 avril 2011

Sens pratique

Une prostituée va voir son gynécologue.
- Vous perdez beaucoup pendant vos règles ?
- Oh, à peu près mille euros.

lundi, 07 février 2011

Embarrassant

Un père et son petit garçon de 5 ans traversent un quartier chaud en taxi.
- Papa, qu'est-ce qu'elles font, les dames ?
- Euh... ben... elles attendent leur mari.
Le chauffeur de taxi s'esclaffe :
- Mais non, petit, c'est des putes !
- Papa, c'est quoi des putes ?
- Eh bien c'est des femmes qui ont plein de maris, dit le père, irrité.
- Et elles peuvent avoir des enfants ?
- Evidemment. Comment tu crois qu'ils naissent, les chauffeurs de taxi ?